jet

Prenez un tube en verre transparent en forme de U et versez de l’eau par un des orifices. L’eau versée se répartit également dans les deux branches du U. C’est le principe qui conduit l’eau à se répartir de la sorte qui explique que l’eau sorte avec une bonne pression de votre robinet : elle cherche à atteindre le niveau de l’eau restée dans le réservoir du château d’eau situé plus haut que votre maison.

Prenez un jet d’eau, autrement dit, un robinet dont l’orifice serait tourné vers le haut. Si l’eau gicle si haut, c’est que le réservoir d’où elle provient est lui aussi placé très haut. Notez bien cependant que jamais, au grand jamais, l’eau du jet n’atteint l’altitude qu’elle avait au départ.

Prenez une femme amoureuse. Portez-la aux nues. Laissez-la tomber et regardez les efforts qu’elle fait pour retrouver dans le cœur de son amoureux la place qu’elle croyait occuper : Voyez comme elle bouillonne, comme elle s’aplatit, puis se redresse! comme elle gargouille, comme elle frisotte, comme elle sanglote! elle dégouline, elle se répand, se reprend, se disperse, se pomponne, se vaporise, se hisse, sautille, dégoutte, explose, déborde, et se liquéfie etc.